logomdee250
directinfo
colonne boiteoutil green  Boite à outils

Retrouvez notre documentation grand public et nos supports pédagogiques à télécharger

Boite à Outils

visage

Posez-moi votre question

En Mobilité

 

Au travail j’ai le droit :

  • De travailler sans permis de travail (exception ressortissants croates)
  • D’être traité comme les ressortissants du pays et continuer à vivre dans le pays après avoir perdu mon emploi en fonction des conditions de chaque Eta
  • A une reconnaissance de 800 professions dites réglementées et 7 professions sectorielles
  • (investisseurs) Obtenir des DIC (documents d’informations clé) sur des renseignements importants quant à l’investissement et avoir des dépôts garantis jusqu’à 100 000€
  • D’être en partie financé dans mes frais de recrutement pour un travailleur dans un autre Etat membre avec le concept « ton premier emploi EURES »
  • D’être réglé en moins de 30 jours par les acteurs publics pour les biens et les services rendus et 60 jours pour les acteurs privés
  • De protéger mes créations avec le brevet unitaire européen pour des frais passant de 36 000€ à 6 500€ valable dans plusieurs Etats membre
  • (entrepreneur) D’obtenir un financement par le FEI (fond européen d’investissement) ou la BEI (banque européenne d’investissement)
  • (éleveur – de 40 ans) D’être financé par la PAC (politique agricole commune) pour l’obtention de terre et d’équipement et des bourses de formation
  • (éleveur) D’obtenir une majoration de mes aides par la PAC en plus d’une possibilité de « prime à la vache laitière »
  • (investisseur) De bénéficier de fonds européens comme soutien financier
  • D’être en partie financé dans mes frais de recrutement pour un travailleur dans un autre Etat membre avec le concept « ton premier emploi EURES »

 

En études j’ai le droit :

  • De travailler pendant mes études, même 35h, sans permis de travail avec la même législation qu’un ressortissant du pays (certaines exceptions pour les Croates)
  • D’étudier dans d’autres pays membre de l’Union Européenne avec des programmes comme Erasmus +, Erasmus pour jeunes entrepreneurs ou bien de ma propre initiative
  • D’obtenir une bourse et une aide financière en tant qu’étudiant ou chercheur en fonction des critères et des accords de chaque Universités (Erasmus, Crous, Horizon 2020, Conseil Européen de la recherche)
  • D’acquérir une carte de séjour
  • D’avoir accès à une bibliothèque du patrimoine Européen avec « Europana »

(N’oubliez pas de vérifier l’équivalence de vos diplômes)

 

En voyage j’ai le droit :

  • De choisir entre être dédommagé ou remboursé et réacheminé pour un vol de compagnie aérienne européenne, ayant été annulé (des règles d’indemnisation sont aussi prévues en cas de retard ou de perte de bagage       
  • D’avoir un repas ou un rafraichissement pour un train avec un retard de plus d’une heure et être indemnisé de 25% ou 50% sur mon billet pour un retard de deux heures, je peux aussi obtenir un hébergement si nécessaire   
  • D’obtenir un moyen de transport adapté si ma mobilité est réduite
  • D’avoir des frais d’itinérance plafonnés (réseaux mobile et internet)
  • D’être garantit d’une eau de baignade correcte

(N’oubliez pas de solliciter le consulat du pays de destination. Au-delà de trois mois, des démarches administratives sont obligatoires, soyez toujours muni d’une carte d’identité et d’un visa de court ou long séjour si nécessaire. Vérifiez toujours si vous disposez d’une assistance, d’une garanti, et d’une assurance de responsabilité civile, pensez à vous inscrire sur « Ariane », le service du ministère des affaires étrangères)